Qui êtes-vous ?

jeudi 29 décembre 2011

UNE

video

Reflexions






Vous pouvez aller voir ma page sur facebook : REFLEXIONS iPhoneographie

Hope



60x73 cm
Techniques mixtes sur toile
2011
prix: 350 euros
Depuis le temps que je ne suis pas venue ici... j'ai trop de trucs à mettre! :)

Untitled/K.O



80x80 cm
Techniques mixtes sur toile
Prix: 500 euros

How difficult to build



46x55 cm
Acrylique, colle et pigments naturels sur toile
vendu

mercredi 12 octobre 2011

La vie change... le temps passe vite... et lez'arts de priscilla ne passaient plus par là. Mais ils comptent bien revenir très vite! :)

mercredi 21 juillet 2010

On étouffe ici! J'ai besoin d'air!

J'ai réalisé ce collage (avec d'autres) il y a déjà quelques années, en rapport avec le monologue que j'ai écrit "Les A...Léa"



mardi 22 juin 2010

T'y penses pas!

Voici un p'tit clip dans lequel j'apparais...vers la fin!
I dance, I dance, and I dance, dance, dance,...;)

samedi 24 avril 2010

Je trace ma route

J’ère dans les rues de la ville
J’éteins des yeux les réverbères
Soudain, mon regard se vide
Elle exagère, je digère
Je m’en vais seul dans le RER
Tout ceci m’indiffère
Elle m’a planté là, mais je gère
Je n’vais pas devenir vieux avant d’avoir des rides

La vie est bien trop courte
Je n’en perdrai pas une goutte
Alors, je trace ma route
Avant que mon corps se voûte

J’ère dans mon appartement
J’ai mis mon cœur en jachère
Soudain, mon esprit se distend
J’ai besoin d’elle, besoin d’air
J’m’enquille un, puis deux, puis trois verres
Puis, tout ceci m’indiffère
Je jette au feu ses affaires
Je n’vais pas devenir vieux à vingt ans,
Pas devenir vieux maintenant

La vie est bien trop courte
Je n’en perdrai pas une goutte
La vie est bien trop courte
Alors, je trace ma route
La vie est bien trop courte
Avant que mon corps se voûte

Un nouveau texte que j'ai écrit pour my little brother Gael:)bientôt, en chanson...^^

samedi 20 mars 2010

N'eux n'oeuf

Voici enfin la version terminée (déjà depuis plusieurs mois!:))
N'eux n'oeuf...
Noeud neuf...


mercredi 3 mars 2010

Blanche by Gael

Et voici mon p'tit frère Gael (de son nom de scène: Gayel) qui a composé une musique sur mon texte "Blanche".;.. et voilà le résultat quand il la chante!! :)
Il passe actuellement à la Nouvelle Star...hi hi!! A voir, ce que ça va donner tout ça!?!:)

mercredi 21 octobre 2009

Journal d'une femme gravide remplie de bonheur...(extrait 2)


9 mars 2007,

J’essaie de me forcer à sortir pour aller au Supermarché, à la boulangerie, ou à la poste...Tous, se trouvant dans une périphérie de 100 mètres environ. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais faire le 100 mètres nage libre (vu la suée que tu te prends) au neuvième mois de gestation, c’est assez balaise ! Tout dépend pour quelles femelles vivipares bien sûr !
Pour moi qui n’ai eu ni activité professionnelle, ni activité sportive régulière pendant ma grossesse, c’est aussi difficile que de devoir gravir l’Annapurna ! (Surtout qu’on habite au 5ème sans ascenseur !)
Après ma petite sortie (que je ne fais pas tous les jours ; je sais, ce n’est pas bien !), je suis K.O et je reste scotchée sur le canapé pendant une heure avant de pouvoir faire à nouveau quoi que ce soit.
Je comate aussi un long moment après chaque repas, vu que je digère très mal. Mon corps et mon cerveau fonctionnent au ralenti.
Je suis une marmotte, une larve, un éléphant de mer…
Donc voilà, je ne fous pas grand-chose. Mais à vrai dire, ce n’est pas bien grave ! Je vis chaque instant comme il vient.
Je câline mon bébé, et il me le rend bien avec ses petits pieds et ses petites mains…
Un rayon de soleil vient traverser les carreaux de la fenêtre. Il réchauffe mon visage, mon ventre, et nos deux cœurs…
C’est le bonheur.

vendredi 16 octobre 2009

Tck tck tck campaign

http://timeforclimatejustice.org
Vous aussi, devenez un allié!

jeudi 15 octobre 2009

Blog Action Day 2009

Unissons nous et agissons pour la planète et pour le futur de nos enfants!!

mercredi 14 octobre 2009

ça casse des briquessss...

A l'occasion de la prochaine sortie du film "Lucky Luke" de James Huth (Très belle photo, super décors et costumes, des clins d'oeil, de réferences...l'univers et le style de Mister Huth que j'avais tant adoré dans "Sérial Lover". Je vous le conseille, que vous ayez aimé ou non celui qui suit), voici un p'tit montage fait par mon cousin sur ma participation au film "Brice de Nice".

video

mercredi 7 octobre 2009

Japonisante...



Photos pour la couverture du supplément de "Oui magazine"(2006)

Crazy for life

Ecris ta vie, tes envies, tes espoirs
Sois l’acteur de ton histoire
Ris, jouis, réjouis-toi d’ce putain d’jour qui t’est offert
Oui, tu peux dire merci à ta mère
Alors réveille toi, puise dans ton réservoir
Et danse, danse, chante et danse
Même s’il se met à pleuvoir

I’m ready for love
I’ crazy for life
I’m happy my friend
I’m a lucky man

Fais le plein, crache ton venin
T’en lave pas les mains, préviens tes voisins
Si tu veux, tâte le terrain
Mais après, saute à pieds joints
Cours, vole vers ton destin qui n’en est pas un
Change le cours des lignes de ta main
Ouvre les portes des clés que tu détiens

I’m ready for love
I’m crazy for life
I’m happy my friend
I’m a lucky man

Arrête de mater les conifères se faire buter sans rien y faire, mon frère
Ne prends pas cet air abattu, tout n’est pas foutu
Alors bouge ton cul
Et danse, danse, chante et danse
Même si l’orage gronde
Et que la pluie t’inonde

I’m ready for love
I’m crazy for life
I’m happy my friend
I’m a lucky man

Tire les ficelles, maintiens la barre
Gratte le ciel, arrête ton char
Garde le cap, n’attends pas que la mort te rattrape
Ta bouche n’est pas faite pour les foutaises que tu débites
Deviens le beat box, le big boss, la bosse des maths
Joue-la : échec et mat

Tu n’referas pas le monde, mais ce que tu feras, tu le feras bien, et en refrain

I’m ready for love
I’m crazy for life
I’m happy my friend
I’m a lucky man

Un texte que j'ai écrit pour mon frère qui se lance dans la chanson... http://www.myspace.com/gayelmusic/

mardi 6 octobre 2009

Hédonisme...

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne, voilà, je crois, toute la morale." Nicolas de Chamfort (1741-1794)

jeudi 24 septembre 2009

Blanche neige

Il faut creuser très profond pour trouver les couleurs de Blanche
J'ai pris ma pelle, j'ai pris ma pioche, j'ai même pris le marteau piqueur
J'ai tout tenté...
Pour atteindre son cœur, j'me suis foutu à poil, sa nature abyssale, j'ai voulu la sonder
Mais rien n'y fait!
Le corps de Blanche est bien trop étanche

En cette saison, tombent de gros flocons de neige blanche
Mais j'ai oublié qu'elle portait ce nom, Blanche
Je ne l'ai pas vu, toute nue, debout, dehors
Elle a fondu, elle s'est fondue dans le décor

Mais pourquoi les pores de la peau de son corps ont perdu leur étanchéité?
Blanche, la neige elle s'en balance, pourtant la neige l'a absorbé

J'ai voulu mettre du bleu dans les yeux blêmes de Blanche
Elle a fermé les paupières, fermé les volets, même fermé le verrou à clé
J'ai tout tenté...
Des pigments dans son lit, du pastel dans l'brownie, du bleu d'méthyle sur l'nombril, de l'aquarelle dans l'café
Mais rien n'y fait!
Le corps de Blanche est bien trop étanche

En cette saison, tombent de gros flocons de neige blanche
Mais j'ai oublié qu'elle portait ce nom, Blanche
Je ne l'ai pas vu, toute nue, debout, dehors
Elle a fondu, elle s'est fondue dans le décor

Mais pourquoi les pores de la peau de son corps ont perdu leur étanchéité?
Blanche, la neige elle s'en balance, pourtant la neige l'a absorbé

Elle a disparue! Même les nains dans le jardin n'ont rien vu!

mercredi 16 septembre 2009

Névrose Parisienne...

Paris, hiver 2003, ou 2004, ou 2005...

J'espère trouver l'inspiration avant d'expirer...

Il pleut.
De grosses gouttes tombent sur ma tête et dégoulinent sur mon visage. Mon mascara coule autour de mes yeux. Des rigoles se forment le long de mes joues poudrées. Le masque s'étiole...
J'ai envie de vomir. C'est sans doute ce sandwich trop gras, trop vieux, acheté au coin d'une rue.
Je rentre dans le métro. Je m'enfouis sous terre... oubliant ma condition humaine. Je deviens une ouvrière parmi les ouvriers, une guerrière parmi les guerriers.
Je suis une fourmis dans une fourmilière.

La nana Yves

Petit dessin griffonné sur un coin de nappe en papier avec mon fils...

The blue'zz version...

mardi 15 septembre 2009

Fotos de Martìn Marco

Un grand merci à mon voisin et ami photograghe Martìn Marco (Muchas Gracìas!) pour ces quelques photos prisent il y a maintenant déjà quelques mois.







mardi 21 juillet 2009

Petite peau aime...:)

Petit temps de pause
Mes doigts s'ankylosent / Ah ! Sans qu'il ose
Petit vent de prose
Je n'sais plus si j'ose...

Le ciel que j'arrose
De mes yeux fanés
Me rend bien la dose
De gouttes mouillées

Quand soudain j'explose
Je vais me noyer
Les paupières closent
Les poumons rouillés

Le temps s'est grisé
Mes doigts t'ont semé / Doit-on s'aimer?
Le vent m'a poussé
L'Amor m'a tué...

lundi 20 juillet 2009

Grandir...pour quoi faire?

Mon ami Papis m'a demandé de lui faire une toile...au sujet libre... pour une vente aux enchères qui aura lieu en septembre à Marseille au profit d'une association pour les enfants du Sénégal...Et voici le résultat!


Dis papa...


Dis papa, Tu m'emmènes plonger dans les nuages??

mardi 23 juin 2009

Le Prince Miiaou ....

Gros coup de coeur pour cette prince S en culotte qui court , ce chat qui hurle au vent... Un sacré grand petit morceau de femme...( à dévorer en entier!)
Je vous laisse découvrir la version accoustique de "Hawwaien Tree"
A voir aussi: le video clip de "Football team"! :)

vendredi 8 mai 2009

METAPHYSIQUE DE L’INGENUE

Ingénue : du latin Ingenuus, proprement naturel ; par extension, légitime ; par une autre extension, digne d’un homme libre, franc ; de in, en, dans, et genuus, engendré : c'est-à-dire inné, naturel. (Cette définition pourra être placée dans le texte par une troisième personne. L’emplacement, l’ordre et le découpage devront être définis par le metteur en scène.)


M : Une ingénue est-elle jeune ?
Une ingénue est-elle blonde avec des bouclettes et un nez en trompette ?
Une ingénue est-elle naïve ?
Croit-elle au Père Noël, au Prince Charmant, à la petite souris, aux rêves bleus, à Pocahontas, à Monsieur Bruce Willis, aux yaourts qui font du « bien à l’intérieur et ça se voit à l’extérieur », à la paix universelle pour 2025, à la fin de la faim dans le monde ?
Une ingénue l’est-elle du fait qu’elle soit née dans un chou à la crème ?

R : Je suis née un soir de mai dans une rose à peine éclose, entourée de pétales fanés.
J’ai tété le lait de la brique ; j’ai mangé des soupes instantanées pour grandir plus vite ; j’ai appris à nager avec les poissons carrés ; je suis devenue droitière comme ma mère.
A seize ans, j’ai plongé dans mon premier roman à l’eau de rose… et là, je suis renée.
A l’école, on m’a jeté des cailloux, on m’a cherché des poux, on m’a pris le chou, on m’a traité de hibou avec mon prénom à coucher dehors…Renée n’était pas à la mode alors.

M : Une ingénue passe t-elle son temps libre, petit a : à farcir des cacahuètes ? Petit b : à émincer des crevettes ? Petit c : à repasser ses chaussettes ?
Une ingénue pense t-elle que les galipettes ne peuvent être que les jeux innocents de Laura et ses sœurs dans la prairie ?
Croit-elle que Monsanto est un conte d’Alexandre Dumas ; que sa petite entreprise ne connaîtra pas la crise ; que la fonte des glaces est moins rapide si on se met à l’ombre ?
Aime t-elle les sucettes à l’ananas, la crème pâquerette, la barbe à tata, la guimauve violette, le pipi cola ; le caprice des vieux, les pommes d’humour, les baguettes dans les cheveux, les coquillettes au four ?
Une ingénue est-elle vierge comme la forêt, vierge comme Marie, vierge comme la page blanche du poète en panne de poésie ?
Une ingénue, le soir venu, est-elle nue dans son lit ?
Une ingénue a-t-elle un sexe ?
Est-ce que si un docteur l’emmène dans un coin et lui dit « viens que je te montre mon bistouris », elle dit oui ?
Est-ce qu’elle comprend ce qui lui arrive quand elle se retrouve acculée contre le radiateur, les jambes écartées, la culotte déchirée ?
Est-ce qu’elle appelle à l’aide ?
Est-ce qu’elle a peur, est-ce qu’elle pleure, est-ce qu’elle crie ?
Est-ce qu’après elle vomit ?
Est-ce qu’un jour elle oublie ?

R : Je me suis mariée un mardi avec Edouard aux douces mains. Je me suis laissée faire quand il a chevauché mes reins, juste une larme lorsqu’il a effleuré mes seins.
Puis il a planté sa graine et je suis devenue pot de fleur. Alors, les mois passant, j’ai senti gonfler mon cœur… Et j’ai laissé grandir en moi un joli petit bouton d’or ; juste je l’ai arrosé de l’eau salée qui jaillissait de mon corps.

M : Cette ingénue va-t-elle s’enfermer dans sa bulle, se tordre les rotules, s’arracher ses ailes de libellule ?
Va-t-elle s’entêter à gober des prunes sans recracher les noyaux ?
Va-t-elle se réfugier dans la lune sans même laisser un croissant pour Pierrot ?
A-t-elle toujours des étoiles dans les yeux ?
Pense t-elle toujours que le monde est merveilleux ?

R : J’ai cru savoir cacher l’angoisse. J’ai collé un sourire sur ma jolie face.
Avant de sortir, j’ai fermé chaque bouton du manteau de ma boucle d’or, sans remarquer qu’il ne faisait pas si froid dehors.
J’ai frotté, astiqué, récuré, javellisé ma maisonnée toute la sainte journée pendant des années. J’ai toujours gardé l’espoir qu’avec une éponge et un balai, je pourrai venir à bout des tâches incrustées.
J’ai fini par m’enfermer dans ma tour d’ivoire, à regarder par la fenêtre la vie me passer sous le nez…
Et je n’ai jamais cessé de croire que le vaisseau d’un petit homme vert viendrait un jour se poser sur mon gazon fraîchement coupé…
Non, je n’ai jamais cessé de croire qu’il m’emmènerait faire un tour sur la voie lactée.

M : Mon ingénue croit-elle en l’Homme ?
Mon ingénue croit-elle en Dieu, à « si Jesus, j’aurais pas venu », à «Allah pèche aux moules », à « Merry Krishna », à « Little Bouba », à « Mickey mes couilles », à « Coco Lantha » ?
N’aurait-il pas mieux valu qu’elle n’ait jamais cru à rien de tout cela ?
Ou bien, ne vaudrait-il peut-être pas mieux pour elle qu’elle y croit ?
Ha ! Mais pourquoi toujours attendre de l’ingénue sa mise à mort, sa mise à nue ?

Fin

lundi 4 mai 2009

n'eux n'oeuf (en cours de création)

Voici une première idée de ce que sera "n'eux n'euf", peinture à l'acrylique (+ collage) sur carton toilé.